Bonjour !

LA CLIN de St Paul 1

Quels sont ses objectifs ?
Comment fonctionne-t-elle ?
Un diaporama pour tout savoir !
(téléchargement : entre 10 et 20 secondes)

oooooooooo

Pour visionner et/ou imprimer la plaquette de présentation de la CLIN de St Paul 1

Comment imprimer recto-verso ?
oooooooooo
Vous n'arrivez pas à lire
un document docx ou xlsx
(microsoft 2007) ?
Les mini-fiches du site pédagogique du rectorat de Paris vous proposent plusieurs solutions.
Séquences

CARTES HEURISTIQUES

CITOYENNETE

CONTES ET RENCONTRES

EVEIL AUX LANGUES

JEUX DE SOCIETE

LA LANGUE DE L'ECOLE

LANGAGE EN FÊTE

POESIE SANS FRONTIERES

SORTIES SCOLAIRES

THEATRE

Les TICE en CLIN

Un autre moyen d'organiser ses idées et de déclencher l'expression orale



Créer des cours numériques

Gestion de la classe

Sites et blogs d'enseignants CLIN

 

Recherche par école
Contact
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Bilans du site


- 2008 :      1.249 visites
- 2009 :    12.073 visites
- 2010 :    38.244 visites
- 2011 :    61.336 visites
- 2012 :    79.558 visites
- 2013 :  100.451 visites
- 2014 :  123.307 visites
- 2015 :  146.159 visites
Nb_visiteurs.jpg

guestbook.gifVotre avis



Note n°6 par Sylvain le 23/10/2009 @ 14:48
Le hasard vient de m'amener sur ce site que je trouve vraiment bienréalisé. Je me permets donc de laisser un petit message de félicitationcar son contenu est vraiment très intéressant. J'ajoute dès maintenantle site à mes favoris pour suivre son évolution.

A+

Sylvain

Note n°5 par Pascale le 09/05/2009 @ 13:44
Bonjour Sophie
C'est vrai. Travailler en petits groupes est plus rassurant pour les élèves dans un premier temps. Mais c'est dans leur classe d'appartenance, avec leurs camarades, qu'ils apprendront vraiment la langue de l'école. La pédagogie interculturelle n'est pas vraiment une question de nombre d'élèves. C'est plutôt une affaire d'attitude, de décentration et d'interactions positives dans la classe. Elle suppose une vraie prise en compte du parcours de l'élève et une analyse fine de ses besoins, tout particulièrement ses capacités à entrer dans l'écrit, souvent en décalage avec le niveau attendu dans la classe qu'il vient d'intégrer.
Beaucoup d'enseignants souhaiteraient d'ailleurs bénéficier d'une formation leur permettant de mieux accueillir les ENA et de gérer l'hétérogénéité de leurs classes. Il est possible que ce type de stages soit bientôt organisé. D'après ce que tu me dis, ça devrait plutôt t'intéresser.
Merci d'avoir donné ton avis.
A bientôt.

Note n°4 par Sophie le 23/04/2009 @ 07:04

Salut Pascale

Je suis une ancienne collègue du Port. Bravo pour ton site.  Les petits Mahorais ont bien de la chance de faire tout ça avec la CLIN. Il faudrait que j'ai le temps de mettre en place autant de projets dans la classe. C'est certain que les enfants sont plus motivés quand ils apprennent en réalisant tous ensemble quelque chose au lieu d'apprendre une leçon par coeur. Mais c'est peut-être aussi plus facile en CLIN parce que tu n'as pas beaucoup d'élèves et tu as plus de temps pour organiser tout ça.

En tous cas ça donne envie de rejoindre votre équipe !


Note n°3 par Pascale le 30/11/2008 @ 09:34
   http://wwwpascaledubois.fr/CLIN_St_Paul1
D'ici le mois de février, le site devrait s'enrichir d'une dizaine de rubriques supplémentaires. Merci pour vos conseils et vos encouragements.
Pascale Dubois

Note n°2 par Mireille le 28/11/2008 @ 10:56

Salut

Je trouve ton site très sympa. Il m'arrive d'avoir des élèves ne comprenant pas bien le français ou même des enfants d'ici mais qui ne comprennent rien aux consignes. J'ai essayé la séance sur le féminin et le masculin, ça a pas mal marché. Surtout, ça les a changé de la routine habituelle (et moi aussi !). Ceci étant dit, il faudrait que tu mettes plus de séquences, plus variées, car on a vite fait le tour.

Bonne continuation.

Mireille

DébutPrécédent [ 1 2 ] SuivantFin
^ Haut ^