Bonjour !

LA CLIN de St Paul 1

Quels sont ses objectifs ?
Comment fonctionne-t-elle ?
Un diaporama pour tout savoir !
(téléchargement : entre 10 et 20 secondes)

oooooooooo

Pour visionner et/ou imprimer la plaquette de présentation de la CLIN de St Paul 1

Comment imprimer recto-verso ?
oooooooooo
Vous n'arrivez pas à lire
un document docx ou xlsx
(microsoft 2007) ?
Les mini-fiches du site pédagogique du rectorat de Paris vous proposent plusieurs solutions.
Séquences

CARTES HEURISTIQUES

CITOYENNETE

CONTES ET RENCONTRES

EVEIL AUX LANGUES

JEUX DE SOCIETE

LA LANGUE DE L'ECOLE

LANGAGE EN FÊTE

POESIE SANS FRONTIERES

SORTIES SCOLAIRES

THEATRE

Les TICE en CLIN

Un autre moyen d'organiser ses idées et de déclencher l'expression orale



Créer des cours numériques

Gestion de la classe

Sites et blogs d'enseignants CLIN

 

Recherche par école
Contact
Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne

Bilans du site


- 2008 :      1.249 visites
- 2009 :    12.073 visites
- 2010 :    38.244 visites
- 2011 :    61.336 visites
- 2012 :    79.558 visites
- 2013 :  100.451 visites
- 2014 :  123.307 visites
- 2015 :  146.159 visites
Nb_visiteurs.jpg

CITOYENNETE - Semaine de l'Afrique

SEMAINE DE L'AFRIQUE MAI 2009
rasine_kaf_1.gif


Une belle matinée que celle passée à l'école Emile Hugot, en compagnie d'une conteuse,de chanteurs, de musiciens et de la chef cuisinière de l'association Rasine Kaf !

La responsable de l'association nous explique pourquoi et comment ces artistes interviennent dans les écoles :

"Cet atelier pédagogique intitulé Rasine nout listoir, basé sur les racines, consiste à permettre aux enfants de s’approprier leur histoire à travers les préparations culinaires : gâteau patate, manioc, songe, kambar, ainsi que différente sortes de préparations : bouillies, frites, à la manière comorienne. C’est un atelier ludique : les enfants apprennent à préparer ces différents mets en même temps qu’ils apprennent l’alimentation de leurs ancêtres.

Cette valorisation de leurs appartenances culturelles accompagnée par l’initiation aux instruments traditionnels et aux contes permet aux enfants de se réconcilier avec leurs origines : marrons, esclaves et engagés.

Cette journée du 25 mai, journée internationale de l’Afrique a permis ainsi aux enfants de promouvoir leurs racines culturelles.

C’est pour ça que nous passons dans les écoles, pour que les enfants connaissent l’histoire de leurs ancêtres, sans subir de longs discours et en « mettant la main à la pâte".


DIAPORAMA (quelques secondes de téléchargement)


Date de création : 18/03/2009 @ 13:09
Dernière modification : 09/02/2010 @ 04:33
Catégorie : CITOYENNETE
Page lue 3204 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

react.gifRéactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

^ Haut ^